Fonder une famille demande
parfois un coup de pouce !

Un site pour vous guider sur le désir d'enfant, la PMA, FIV et don de gamètes.

S'inscrire Myferti c'est quoi ?

Partenaire du mois

Blog de Marie_Dupond

Marie_Dupond - Paris[France]


Centre de PMA - FIV :

Paris (75) - Hôpital des Bluets

En résumé :

Je suis maman d une jolie puce

Suivre ce membre

Mon combat pour ma pucePublié le 09/07/2021

Bonjour à tous, donc finalement j'ai décidé d'écrire de mon combat, qui a duré sept longues années de notre vie, tout a probablement commencé comment chez toutes celles qui ont été confrontées au problème de l'infertilité, tôt ou tard toutes les femmes se posent la même question "qu'est-ce qui ne va pas bien avec moi" ou " pourquoi il est avec moi, je ne peux pas tomber enceinte, ce soit mieux pour lui trouver une autre", ce sont probablement des questions standard que nous nous posons constamment.

Je vais recommencer depuis le début, nous avons pris la décision d'arrêter de prendre les pilules, nous n'étions pas beaucoup plongés dans le projet de l'enfant, quand il s'avérera que nous serons parents. Un an a passé, puis deux, mais il n'y a eu aucun résultat, je suis allé voir mon gynécologue.

J'ai perdu les mots à cause de la perplexité, car on m'a diagnostiqué une endométriose, que je ne m'attendais pas à entendre, j'ai commencé à faire plusieurs tests, à traiter endométriose. J'étais en pleine dénégation de cette maladie, car j'ai compris qu'elle n'apportait rien de bon, déception, dépression, apathie, ce furent mes amies pour les prochaines années ! Le médecin, bien sûr, m'a calmé, m'a donné des exemples que tout est possible, ce n'est pas aussi effrayant qu'il y paraît qu'avec l'aide de la PMA vous pouvez avoir votre propre enfant,

Mais encore une fois, je répète, la négation de la situation m'a simplement brisé en morceaux. Nous sommes allés à l'accueil au centre PMA, heureusement ce n'était pas loin de chez nous, nous avons commencé notre combat pour le bébé, tout est passé par l'un standard, l'IAC, la FIV et puis tous mes ovaires à 38 ans étaient vides, ce qui veut tout dire... DON d'ovo...

Nous savons à quel point cette procédure est difficile pour nous ! Nous avons décidé immédiatement commencer à chercher des centres à l'étranger, ce qui nous a permis d'avoir une petite, mais toujours une chance de devenir parents bientôt.

Et bien sûr on a choisi d'aller en Espagne, on a signé un contrat avec le centre, on a refait toutes les analyses et j'ai recommencé à être stimulé ! Le jour du transfert, j'ai une bonne humeur, j'étais sûr que tout s'arrangerait, car cela faisait déjà cinq ans depuis mon diagnostic, nous étions tellement heureux, car les ovules de la donneuse sont bien meilleurs que les miens et maintenant, c'est transfert, j'ai prié tous les saints, la terre, Dieu, Bouddha, tous ceux qui pourraient m'aider. Nous avons convenu que nous ne vérifierons pas le Clearblue à partir du lendemain, seulement après deux semaines. Quelles idées sur le résultat ?

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour ajouter un commentaire

BonjourPublié le 09/07/2021

Je suis maman d une jolie puce
Connectez-vous ou inscrivez-vous pour ajouter un commentaire

A découvrir

Prochains Événements
Alerte question de membre !
Suivez nous sur les réseaux
Les nouveaux membres
En direct des blogs
Actualités PMA FIV